Newsletter No. 25

1. Convention avec l’ École de la Pomme

Pour répondre aux besoins actuels et futurs de ses usagers en matière de nouvelles technologies, l’ABA a signé une convention avec l’ École de la Pomme. Celle-ci œuvre au niveau suisse et a pour objectif de rendre accessibles les technologies dites intelligentes aux personnes aveugles et malvoyantes. Dans cette convention, entrée en vigueur le 1er octobre 2016, l’ABA sollicite l’École de la Pomme pour dispenser des formations individuelles sur mandat de l’ABA/CIR et pour participer à la formation continue des collaborateurs de l’ABA, y compris l’ABA/BBR pour le téléchargement de livres audio et braille. Le mandat concerne aussi l’échange d’informations entre personnes concernées dans le canton de Genève, l’organisation d’ateliers thématiques et la mise à disposition des modes d’emploi et du matériel didactique pour les enseignements spécifiques aux groupes cibles.

Ces tâches sont confiées à M. Jean-Marc Meyrat qui a une expérience de longue date dans le domaine des nouvelles technologies et qui travaille à mi-temps pour l’Ecole de la Pomme. Il reste employé de l’ABA comme chargé de projet au Centre de Compétence en Accessibilité de l’ABA.

Louis Moeri, directeur de l’ABA

2. Consultation Accueil à la Clinique d’Ophtalmologie des HUG

Depuis plusieurs mois, des contacts réguliers ont lieu entre le responsable de l’ABA/CIR, M. Daniel Nicolet, et la cheffe de la Clinique d’Ophtalmologie des HUG, Mme la Prof. Gabriele Thumann. Différentes idées sont évoquées afin de faciliter l’accès des patients de la Clinique aux prestations de l’ABA/CIR, notamment la création d’un flyer commun et d’une affiche améliorant ainsi la visibilité de l’ABA/CIR. Le partenariat entre nos deux institutions s’est déjà concrétisé par la mise en place d’une consultation « accueil » à la Clinique qui se tient une fois par mois ; il s’agit d’un premier rendez-vous permettant de faire le point avec la personne avant d’initier des prestations sociales ou d’ergothérapie dispensées par les professionnels de l’ABA/CIR. Un bilan de cette consultation sera fait en fin d’année afin d’évaluer la pertinence de poursuivre ce projet.

3. Identité sonore l’ABA

La BBR souhaitait de longue date intégrer un élément sonore de reconnaissance à ses productions audio, c’est chose faite. Les enregistrements produits par nos soins sont agrémentés d’une « marque mélodique de fabrique ».

Philippe Koller, musicien et bénévole à la BBR, a composé quatre jingles, enregistrés dans un studio professionnel avec des instruments acoustiques ; il est accompagné d’une autre bénévole, Laeticia Lafrance. La première de ces compositions est utilisée comme une « signature BBR » qui sera dorénavant présente au début de chaque titre enregistré dans nos locaux. Les trois autres thèmes musicaux seront eux, distillés en fonction du genre de l’ouvrage : un pour les polars, un pour les romans sentimentaux et un dernier, considéré comme neutre, à utiliser plus librement. Les abonnés découvriront cette nouveauté dès le catalogue d’octobre-décembre.

4. Le Foyer du Vallon en fête

La fête annuelle du Foyer du Vallon s’est déroulée les vendredi 7 et samedi 8 octobre. Cette nouvelle formule sur deux jours a été particulièrement appréciée par les résidants-es. Une meilleure répartition des visiteurs-euses permettait aux uns et aux autres d’approcher plus aisément les stands. Lors de la deuxième journée, le public s’est risqué aux différents ateliers sensoriels : Âgevallonix, Odorix, Goudurix. Curieux, adultes et enfants, sous bandeau ou sous lunettes de simulation, se déplacent, goûtent, hument, touchent, écoutent… dans la bonne humeur, mais aussi très concentrés à mettre en éveil tous les autres sens.

Cette première édition avec la collaboration des collègues des services de l’ABA est un succès. Le Foyer se réjouit de la renouveler et développer de nouvelles synergies. Un grand merci au public pour sa fidélité et sa générosité et rendez-vous en octobre 2017 !

5. Actualité : Calendrier des activités culturelles accessibles

Le théâtre POCHE/GVE, soutenu par La Ville de Genève, la section genevoise de la FSA et l’ABA, vous propose de préparer votre venue en découvrant le cahier de salle enregistré par la BBR.
On peut télécharger le projet DAISY en suivant ce lien. Il est également possible d'écouter l'ouvrage en ligne ici.
Poche/GVE : Rue du Cheval Blanc 7, 1204 Genève
«Nino», de Rébecca Déraspe, mise en scène Yvan Rihs, mardi 6 décembre 2016, visite descriptive à 18 :00, spectacle à 20 :00.
«J’appelle mes frères», de Jonas Hassen Khemiri, mise en scène de Michèle Pralong, mardi 10 janvier 2017, visite descriptive à 18 :00, spectacle à 20 :00.
Réservation : +41 22 310 42 21 ou publics@poche---gve.ch

6. « Dire Pour Voir » réalise l’audio description des pièces suivantes :

  • Théâtre Pitoëff, Rue de Carouge 52 – 1205 Genève
    «Ridicules Ténèbres», mercredi 14 et vendredi 16 décembre 2016 à 20:00
    Visite des coulisses : de 18 :30 à 19 :00 avant chaque représentation AD
    Réservations : +41 22 808 04 50
  • Théâtre de la Comédie, Bd des Philosophes 6 – 1205 Genève
    «Le legs / l’épreuve», de Marivaux, mise en scène de Julien George,
    dimanche 5 février 2017 à 17 :00 et mardi 7 février 2017 à 19:00
    Visite du plateau : 30 minutes avant les représentations AD
    Réservations : + 41 22 320 50 01 (Lundi-Vendredi : de 10 :30 à 18 :00)
  • Théâtre du Loup, Chemin de la Gravière 10 – 1227 Les Acacias
    «Les 3 petits cochons», de Noëlle Revaz, mise en scène de Georges Grbic,
    mercredi 22 février (scolaire) et dimanche 26 février 2017 à 17:00
    Visite des coulisses : avant chaque représentation AD
    Réservations : +41 22 301 31 00

Au Musée d’Art et d’Histoire (MAH), le samedi 17 décembre 2016 à 14 :30, dernière occasion de découvrir la visite descriptive et tactile sur le thème «Châteaux forts et chevaliers».

Inscription auprès de Christiane au 022 418 25 00, du lundi au vendredi, de 9 :00 à 12 :00 ou par courriel : adp-mah@ville-ge.ch.

7. Le saviez-vous ?

Après la rénovation de la gare Cornavin, les voyageurs aveugles ou malvoyants déploraient l'absence de plaquettes tactiles informatives sur les rampes des accès amenant aux quais. Quelle ne fut pas la surprise du CCA d'apprendre par des personnes handicapées de la vue que ces plaquettes étaient tombées du ciel. Malheureusement, ces dernières, comportant des chiffres et des lettres en braille et en grands caractères en relief contrastés, ne correspondaient ni aux normes en vigueur dans les gares helvétiques, ni aux besoins en matière d'accessibilité des voyageurs handicapés de la vue. Le sang du CCA n'a fait qu'un tour. Suite à des contacts avec les CFF à Berne, le CCA peut annoncer que la cinquantaine de plaquettes sera prochainement remplacée pour ainsi satisfaire le confort des voyageurs déficients visuels. Bravo aux CFF pour leur réactivité !


L’ABA vous informe - NL 25
Nos projets se réalisent grâce à vos dons
CCP 12-872-1
M e r c i